Actualités

A la maison, seul ou en groupe… dimanche

On l’a souvent dit : “on ne naît pas chrétien, on le devient”. Il faut, au commencement, un OUI initial, qui vient du cœur, à l’alliance d’amour que Dieu propose. L’avons-nous (re)dit généreusement hier ? Voulons-nous le renouveler aujourd’hui ?… Surtout si nous avons (re)découvert, en visitant les grands OUI de nos vies, à quel point nous sommes des hommes et des femmes du “oui mais”, du “oui si”, du “oui demain”, du “oui peut-être”…

OUI (Me voici !) est le premier mot de la foi. OUI est donc aussi le premier mot de la prière chrétienne : “Dieu, tu viens à ma rencontre ; me voici”.

 

MERCI : le sourire au cœur

Le deuxième mot de la foi -et donc aussi de la prière- c’est MERCI. Encore un petit mot tout simple facile à prononcer, plus difficile à vivre. Les psychologues nous le disent pourtant : les personnes qui éprouvent de la gratitude repèrent davantage les événements positifs de la vie et les retiennent plus que les personnes moins reconnaissantes.

Remercier quelqu’un, c’est dire à cette personne qu’elle a fait quelque chose de bon pour nous ; ça lui fait plaisir et cela renforce le lien qui nous unit. Dire merci après avoir reçu de l’aide par exemple, c’est aussi se montrer capable d’accepter que l’on a parfois besoin d’aide. Est-il bien sûr que MERCI vient spontanément sur vos lèvres ? Nous pouvons faire de ce jour un grand mémorial de toutes les petites reconnaissances que nous devons à tant de personnes. Et nous pouvons le faire avec le sourire aux lèvres… et au cœur.

C’est d’autant plus le jour que, aujourd’hui, c’est dimanche, le jour de l’eucharistie, et que ce mot grec veut dire justement : dire merci.

« Vraiment, Père très saint, il est juste et bon de te rendre grâce (= de te dire merci) toujours et en tout lieu, par ton Fils bien-aimé, Jésus Christ. Car il est ta Parole vivante […] que tu nous as envoyé ».

 

Aujourd’hui…

 Vais-je (pouvoir) rejoindre la communauté chrétienne réunie et participer avec elle à l’eucharistie ? Vais-je rendre le service à un malade de le visiter, de prier avec lui et/ou de lui apporter la communion ?

 Je puis prendre le temps de lire la Parole de Dieu de ce jour et de la laisser entrer en moi.

 

LA PAROLE DE DIEU DE CE DIMANCHE

 Lecture du livre du prophète Isaïe

Ainsi parle le Seigneur : « La pluie et la neige qui descendent des cieux n’y retournent pas sans avoir abreuvé la terre, sans l’avoir fécondée et l’avoir fait germer, donnant la semence au semeur et le pain à celui qui doit manger ; ainsi ma parole, qui sort de ma bouche, ne me reviendra pas sans résultat, sans avoir fait ce qui me plaît, sans avoir accompli sa mission. ».

 

 Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

Ce jour-là, Jésus était sorti de la maison, et il était assis au bord de la mer. Auprès de lui se rassemblèrent des foules si grandes qu’il monta dans une barque où il s’assit ; toute la foule se tenait sur le rivage. Il leur dit beaucoup de choses en paraboles :

« Voici que le semeur sortit pour semer. Comme il semait, des grains sont tombés au bord du chemin, et les oiseaux sont venus tout manger. D’autres sont tombés sur le sol pierreux, où ils n’avaient pas beaucoup de terre ; ils ont levé aussitôt, parce que la terre était peu profonde. Le soleil s’étant levé, ils ont brûlé et, faute de racines, ils ont séché. D’autres sont tombés dans les ronces ; les ronces ont poussé et les ont étouffés. D’autres sont tombés dans la bonne terre, et ils ont donné du fruit à raison de cent, ou soixante, ou trente pour un. Celui qui a des oreilles, qu’il entende ! »

 

La Parole de Dieu ne revient pas à lui sans avoir porté son fruit, « sans avoir accompli sa mission ». La promesse du prophète Isaïe, la parabole du « semeur qui est sorti pour semer » la confirme. Ouvrons nos oreilles, ouvrons nos cœurs.

 Nous voici invités à découvrir la générosité de Dieu. Comme le logo de notre Larousse, comme dans la parabole, le semeur (qui est le Christ) sort pour semer et il sème “à tout vent”, en abondance, sans préjuger de la qualité de la terre sur laquelle sa Parole va tomber. Et Dieu sait si cette qualité peut être inégale… Suis-je disposé à répondre à ce qu’il nous dit et à mettre cette Parole en pratique ?

 Dans l’explication que Jésus lui-même donne de la parabole, bien sûr que nous nous reconnaissons, nous et notre monde avec nos familles, nos vies tramées de réussites et d’échecs, nos projets féconds et nos calculs au petit pied, nos envies de pouvoir et nos désirs de servir les autres, nos pulsions de guerre et nos quêtes de paix… Ce sont là nos « bords de chemin », nos « pierres », nos « ronces » …

La générosité. C’est cela qui sera victorieux puisque nous croyons au Christ de la parabole, à la terre généreuse que Dieu a préparé dans le cœur de tout homme, où que nous en soyons et qui que nous soyons. Si nous acceptons d’entendre. Si nous désirons nous laisser faire par « la gloire que Dieu révèle en nous », comme le dit saint Paul.

« Le semeur est sorti pour semer ». Nous exposerons-nous à la graine qui tombe de ses mains ? Lui offrirons-nous notre meilleure terre ? Et Jésus ajouta : « Celui qui a des oreilles pour entendre, qu’il entende »

 

PRIÈRE DU JOUR  

Seigneur, si Tu passes par-là, viens chez moi…

Seigneur, si Tu passes par-là, viens chez moi, entre donc.
Mais il vaut mieux que Tu saches :
Tu trouveras sûrement ma porte fermée,
J’ai toujours peur, alors je mets le verrou.
Mais Toi, tu sais bien comment entrer,
Surtout quand ma porte est fermée,
Tu arrives à passer même quand il n’y a pas de porte
J’aime mieux Te dire :
Seigneur, si tu viens chez moi,
Tu ne trouveras pas grand-chose.
Si tu veux de l’amour,
Il vaudrait mieux que Tu en amènes
Tu sais, mon amour à moi, il est plutôt rassis ;
Ce serait mieux que Tu en apportes du frais.
Emballe-le bien en le transportant,
C’est si fragile l’amour !
Si tu avais un peu d’espérance
De la vivace, de celle de ton jardin,
Ce serait bien d’en prendre un bouquet,
J’en ai tant besoin pour fleurir mon regard.
Et si encore Tu avais un peu de foi, pour moi,
Rien qu’un peu, pas plus gros qu’un grain de moutarde,
Alors, je déplacerais les montagnes.
Père Jean Debruynne

___________________________________________________________________________________

Pour revivre les moments forts du jour
A Lourdes, comme si nous y étions… (cliquez sur l’image ci dessous)

Hospitalité landaise

Journées mariales de Buglose 2021

Les Journées Mariales de Buglose se dérouleront du lundi 6 au dimanche 12 septembre 2021. Pour connaître le programme, cliquez ci-dessous Journées Mariales  Vous trouverez les feuilles d’inscription pour les services pendant la semaine et pour la Journée de l’Hospitalité Landaise et de la Pastorale de la Santé, le 12 septembre.

23.08.2021 Lire
Actualités

La chronique du pèlerinage

Chaque jour, retrouvez la chronique du pèlerinage pour vivre, depuis la maison, les 4 journées à Lourdes… Chronique #11 : Marie-Dominique, fidèle parmi les fidèles du pèlerinage à Lourdes : Chronique #10 : Jean-Pierre Laborde, responsable « Covid-19 » : Chronique #9 : Caroline, Marie-Océane et Hubert : Chronique #8 : au coeur de la garde de […]

10.07.2021 Lire

Articles les plus consultés S'informer sur toutes les actualités

Hospitalité landaise

Journées mariales de Buglose 2021

Les Journées Mariales de Buglose se dérouleront du lundi 6 au dimanche 12 septembre 2021. Pour connaître le programme, cliquez ci-dessous Journées Mariales  Vous trouverez les feuilles d’inscription pour les services pendant la semaine et pour la Journée de l’Hospitalité Landaise et de la Pastorale de la Santé, le 12 septembre.

23.08.2021 Lire

Rechercher un horaire de messe Rechercher